À toute personne pouvant se sentir concernée

Au courant des deux dernières années, j’ai mis ma maison sur le marché à deux reprises. J’ai contacté différents courtiers immobiliers. À chaque fois, puisqu’ils me l’avaient demandé, j’ai signé des contrats d’une durée de 6 mois. Mais ces contrats ont expiré sans vente. De nombreux autres courtiers m’ont également offert leurs services, mais je sentais que leur unique intérêt était la vente rapide de la maison. Ils ne semblaient pas avoir mes intérêts à cœur, pas du tout.

Ma propriété se trouve dans un quartier de Brossard qui est très populaire, tranquille, et amical ; il est presque idyllique et 99 % de la circulation est locale. Je suis à 2 minutes de 2 épiceries, d’une pharmacie, de plusieurs écoles et d’une multitude de services essentiels. Même l’autobus pour se rendre au centre-ville n’est pas à plus de 2 minutes de distance à pieds. En bref, il s’agit d’un emplacement idéal.

La maison en elle-même est bien entretenue. À travers les années, j’y ai investi beaucoup d’argent afin d’y apporter des améliorations et de la rénover. Il n’y a pas de doute que la maison est très attirante pour des acheteurs potentiels.

Pourtant, aucune vente. J’ai eu des visiteurs. Plusieurs visiteurs. J’ai eu des visites libres à deux reprises, mais je n’ai jamais reçu d’offre. J’étais abasourdi. Je ne comprenais pas pourquoi personne ne voulait acheter la maison. Son prix était même moins élevé que celui qu’il aurait dû être sur le marché.

Avant d’essayer pour une troisième fois de vendre la maison, j’ai effectué de sérieuses recherches sur les courtiers immobiliers de ma région. Le nom de Madame Chantal bouzaglo n’arrêtait pas de sortir dans les premiers résultats de recherche. J’ai consulté son site internet and j’ai remarqué qu’elle vendait une maison près de la mienne. Je suis allé regarder et j’ai remarqué le signe « 3 offres en 10 jours ». Deux jours plus tard, cette maison était vendue. Il va sans dire que j’ai rencontré Mme Bouzaglo , qui a pris le temps de s’asseoir avec moi. Nous avons discuté pendant près de 2 heures en analysant différentes options. Elle m’a aussi expliqué ce qu’elle pouvait faire pour moi en ce qui a trait à l’augmentation de l’intérêt et du nombre d’acheteurs potentiels. Elle m’a aussi expliqué qu’elle surveillait étroitement les visites en ligne et qu’elle avait des outils pour juger de l’exactitude du prix demandé.

Encore plus important, Mme Bouzaglo a visité la maison avec moi et m’a informé de ce que j’avais à y modifier pour la rendre encore plus intéressante. La liste qu’elle m’a remise était très longue et détaillée. De plus, elle m’a aidé à bouger et à enlever certains objets. J’étais entre de bonnes mains. Elle était très optimiste. Quand elle a suggéré le prix de vente, je lui ai dit que je pensais qu’il était beaucoup trop élevé. Il était clair qu’avec mes précédentes expériences, j’avais beaucoup de doutes relativement au montant auquel la maison pouvait être vendue, et je lui ai fait part de ces doutes. Or, elle était tellement confiante et positive que j’ai décidé de la laisser faire son travail.

Et elle a fait son travail d’une manière exemplaire ! Après avoir modifié la maison tel qu’elle l’avait demandé, dans les 2 premiers jours, j’ai eu 7 clients. La plupart d’entre eux sont restés dans la maison très longtemps. C’était déjà un bon signe. La journée suivante, Mme Bouzaglo  a organisé une visite libre. À la place d’une plage horaire régulière de 2 heures (2-4), plusieurs clients sont restés jusqu’à 6pm. Mme Bouzaglo est restée à la maison pendant tout ce temps. Accueillant chaque client, lui faisant faire le tour de la maison, répondant à toutes ses questions. En bref, elle était entièrement concentrée sur le fait de s’assurer que tous les visiteurs aient un portrait représentatif de la maison qu’ils achèteraient peut-être.

La journée suivante, Mme Bouzaglo m’a présenté 4 offres signées. Tous les clients étaient pré-approuvés. Chaque offre était plus intéressante que la précédente. Deux des offres étaient AU-DESSUS du prix demandé. L’une d’entre elles étaient tellement élevée que je n’en croyais pas mes yeux. Il est certain que j’ai accepté cette offre, qui était de 70 000 $ au-dessus de la meilleure projection que j’avais eue avec les autres courtiers immobiliers, en plus du 100 IPPG pyrite dans mon garage !

Par id3tech